On va pas se mentir, cette année, pour le festival de Cannes, on s’est fait chier. Grave. N’ayons pas peur des mots hein ! Pas la peine de compter toutes les stars qui ont foulé le tapis ou arpenter la Croisette aux abords des hôtels de luxe ou du plateau du Grand Journal pour espérer sauver ce naufrage. Non, la 67eme édition du festival international du film a déçu et à tous les niveaux.

cannes_2014_bilan

Du côté des soirées

Bon, bien évidemment, en spécialiste du sirotage de boissons à bulles et de grignotage de macarons trop bons, il fallait bien que je commence par ça !

Pas de moments forts spécifiques cette année malgré le très attendu concert de Kylie Minogue sur la plage Magnum, le concert d’Hollisyz la sœur de Vincent Cassel qui s’est fait volé la vedette par Julie Gayet en transe à la boulangerie bleue, le bateau Schweppes qui a fait couler beaucoup d’encre quant à ses soucis pour monter à bord et qui aurait mieux fait de poser son ancre ailleurs….

Des soirées plus petites, moins accessibles, plus soporifiques aussi… J’ai quand même fait une soirée au Carlton où ils ont servi des olives et avec les noyaux s’il vous plaît hein ! #horreur

Des soirées concentrées sur 3 ou 4 jours pour une dizaine amputée du fait des élections européennes, et des lieux improbables où l’on se demande pourquoi certains sont partis se foutre dans cette galère ? je parle pas de la Villa Schweppes hein mais du Baron par exemple, installé dans une paillote et qui est passé totally inaperçu cette année !

Alors oui, on a pu compter sur l’excellence de la chambre noire, sur l’accueil chaleureux de la boulangerie bleue, sur les soirées de fin de film à la plage Magnum et sur la déco sympa du ciné Guinguette, sur le Silencio qui, comme son nom ne l’indique pas, a réussi à faire un peu de bruit…. Mais cette année, il fallait vraiment se forcer pour se coucher au-delà de 2h du matin tant les festivaliers étaient endormis….

magnum_25ans

Du côté de la palme

Bon ben là je vais pas vous mentir : j’ai rien vu du tout. Mais la remise de la palme d’Or à Winter Sleep, un film turc de 3h16 en dit long sur la teneur de ce festival de Cannes 2014…

1399282028825

Dans le titre déjà : Winter Sleep, ça vous donne envie de festoyer toute la nuit vous ?
Et puis, si j’en crois, ceux qui l’ont vu…Et franchement difficile de trouver ceux qui l’ont vu en entier : un cinéma contemplatif, lent, très lent, très très lent…. Comme l’ensemble de ce festival, inquietant non ?

Alors pourquoi avoir choisi CE film pour palme d’Or après le sulfureux La vie d’Adèle l’an passé ?

Cela s’explique peut-être en chiffres…. Je m’explique.

Un film a besoin de spectateurs seulement voilà avec 3h16 au compteur (sans la pub) faut pas espérer que des centaines de milliers de personnes aille le voir de leur plein gré !

Bingo, le Festival de Cannes est là :

Monter les marches et une projection dans la le théâtre Louis Lumière ça fait au total 2281 personnes.
Donc une palme d’Or, puisqu’elle est projetée aussi en fin de festival + aux Cannois le lendemain vous multipliez par 3 et vous obtenez 6843 personnes obligées de se coltiner 3h16 de film parce qu’elles n’ont pas pu résister au selfie sur le Red Carpet !
Et hop : un succès quasi commercial non ?

Bref, vous l’aurez compris on va vite, très vite, très très vite oublier ce festival morose mais vous n’y échapperez quand même pas cette année, je vais faire ci-dessous mes dédicaces aussi chiantes qu’une cérémonie de clôture en temps habituel et aussi chiantes que le Festival de Cannes cette année :

Donc à lire seulement si vous êtes cités dedans….

  • Daniel Vallera : le Cireur du Festival, rencontré sur la plage Moon et sa charmante épouse Astrid… vous avez su me faire garder le sourire malgré de gros moments difficiles
  • Olivier dark side events : merci merci pour ta générosité et tes coucous sur la plage Moon.
  • Hugo Mayer : tu sais qu’on dit que je suis toi en fille ? j’adoooooore
  • Alban Wyters : mon photographe préféré des staaaaars ! Heureusement qu’on a réussi à faire la der de der ensemble !
  • Ahmed : le roi des soirées c’est luiiiiii ! 
  • Fab Manga : mon réalisateur préféré ! Merci pour l’interview et peut-être qu’au bout de 10 jours de Festival tu peux me faire tourner dans un film de science fiction sans maquillage non ?
  • Eric Kara : milles pardons de ne pas avoir pu passer plus de temps avec toi mais j’espère que l’on pourra se rattraper l’an prochain
  • Aurélie Candaux : ma copine de la mort qui tue promis l’an prochain je délaisse tout pour qu’on se colle aux talons de 12 !
  • Scotty Ferguson : heu t’as fait autre chose à part Schweppes ? je t’ai pas vuuuuuu !
  • Gary de 4 G productions : y’a quoi au dessus de merci ? J’aurais jamais pu faire ce festival sans toi !
  • Maklor des 2 boys in Cannes : quelle rencontre extraordinaire ! 
  • Alex et Julien de MinimalLab : ben là j’ai pas de mots : juste incroyable cette équipe. Tic et Tac peuvent aller se coucher maintenant ! Mais vous bougez pas il est hors de question que je me passe de vous une année entière !
  • Bruno Maggiore : Mon réal de Carolyn In The City…. Même avec une super présentatrice australienne tu m’as pas oublié : merci merci merci
  • Marie Pourreyron : ma binôme Buzz de Cannes et adjointe à la communication ET à la propreté… Comment je suis fière de toi ahah !
  • Amélie Glenn : merci pour l’interview et les jolis moments passés ici et là de bout en bout de la Croisette
  • Salim Kechiouche : toujours une joie de t’interviewer sur la Croisette
  • Priscilla Betti : merci de m’avoir permis de suivre cette première montée des marches

Et puis il y a tous ceux que j’ai pas ou peu vu, ceux qui suivent mes bêtises et ceux à qui je pense même si ils sont pas là pour le festival, à toutes et tous : un immense merci d’être là, toujours et même si je réponds pas en plein milieu du festival à : salut ça va ? ben je pense quand même à vous :

  • Mon Titou qui a du suivre sa maman à la télé… 15 jours c’est long, très long
  • Yannick et Angélique de Cannes Tendance : comment vous faites pour me supporter depuis tout ce temps ?
  • Camille ma BFF, ma « toi et moi comme Grey et Cristina »
  • Gilles et Fred à la pastille rouge
  • Karolina 
  • Denis Durand
  • Gregory Ferrié
  • Valérie des carrés V-Elle
  • Laurent de Toptimiz
  • Antoine de la Plage Beau Rivage
  • Anne et Sophie d’Instinct de Com
  • Rose du 3.14
  • Noam et Coco
  • Thomas le night clubber parisien

Et puis tous les autres que j’ai plus la force de citer tellement j’ai le crâne en bouilli !
Merci merci à tous d’avoir suivi jour après jour mon Carolyn In The City et à l’année prochaine pour un festival, qui je l’espère, saura reprendre ces lettres de noblesse…

Des bisouilles

AblaCarolyn