11ème et avant-dernière journée de festival. Pour ma part, et comme pour la plupart des festivaliers (raisonnables), cette soirée était la dernière d’un long, mais très long marathon nocturne de 11 nuits de festivités. Comme l’an passé, il fallait qu’elle se termine en apothéose. Pourtant, j’ai bien frôlé le cataclysme !!!

Retour sur les meilleures closing Party et les couacs de fin de nuit de ce samedi 25 mai :

18h45 : Je sirote un dernier cocktail à l’Observatoire Smalto, le temps de regarder encore une fois, l’avant-dernière montée des marches pour le film de Roman Polanski et de croiser Michael Canitrot juste avant son set.

Quelques adieux plus tard, il est temps de reprendre, le meilleur du job du monde les premiers jours de festival, le pire job du monde les derniers jours de festival : boire des cocktails et danser all night long de soirées en soirées.

Je rejoins donc THE place to be ce dernier soir pour la Closing Party de la Terrazza Martini où se déroule la Queer Palm (prix qui récompense les films pour leur traitement des thématiques altersexuelles). Tournée de royale Bianco, tournée de Panini, les filles de « Tournée » de Mathieu Amalric : pas de doute, je suis bien dans la soirée qu’il ne fallait pas manquer ce samedi.

Ebony Bones

Ebony Bones

les filles du film "Tournée"

les filles du film « Tournée »

Christophe Guillarmé

Christophe Guillarmé

Rencontrée à la Terrazza : l’équipe qui vous fait fouler le tapis rouge au Palais des Festivals : mais pourquoi ne vous ai-je pas rencontré avant ??? Merci pour ce joli moment !

P1000650

La nuit va être longue alors direction la plage Magnum pour une closing party qui fête également celle de la villa Schweppes, puisque celle-ci a fermé la veille #vivementlanprochain. Les glaces ne coulent pas à flot : elles se dégustent rapidement avec délice accompagnées, pour cette dernière, de Champagne (et sans modération).

AWY_1798

Croisés à la plage Magnum : tous les festivaliers noceurs de la dizaine, signe de soirée réussie. Oh encore une miss ! Oh le CM de la villa Schweppes ! Oh des journalistes ! Oh des photographes !

Avec Macha

Avec Macha

2h du matin : je me dis que finalement, je vais m’autoriser à rester sur ces derniers instants, sans mes friends qui sont partis. Puis, de cocktails en champagne : tu viens au petit Club du Carlton ? Bon ben c’est la der hein !

Petit club « ultra VIP » du Carlton : ici, la fête bat son plein et c’est tout le petit monde du Cinéma qui s’est donné rendez-vous ici pour cette dernière soirée. Alors, on a fait plein de rencontres, on a pris plein de photos… mais boom : quand je vous dis « Private party » c’est « private party » ! Les photos ici c’est interdit !

Pris en photos avec : Vincent Rottiers, acteur abordable (merci pour cet entretien sur la terrasse), Alfred, le chanteur que j’ai raté toute la semaine et qui a pourtant égayé la plage Magnum et le petit club cette dizaine, Macha, la dir com la plus cool de ce festival, Thomas (juste merci d’être là), Adrien (je peux monter sur le toit de l’opéra, moi ?), Alain, acteur : merci d’être toi (un sympa celui-là hein, que ceux qui me connaissent se rassurent), Greg (toujours zen) et Alban qui a bien failli se faire enlever son appareil photo !!!

Et puis tard dans la nuit :

Le Baron sans Bak à l’entrée c’est un peu comme Marilyn sans Monroe : à la limite de la vulgarité. Ce club est top mais pas n’importe où. Bref, par ce choix (non décidé par moi hein), je rate : LE set d’Ebony Bones qui enflammait le 3.14 Cannes, Koka qui faisait son show à la Baronne et encore quelques heures de sommeil !

Au programme de ce dimanche 26 mai 2013 :

LA cérémonie de clôture à 19h que, personnellement, je suivrai en direct de mon canapé si les derniers festivaliers restants ne me happent pas vers la Croisette !

Pour les plus résistants et ceux qui n’ont pas terminé au petit matin (voire midi selon les dires), ils restent encore quelques lieux qui resteront ouverts ce soir !

Pour ma part, je vous retrouve demain matin pour le Clap de Fin… Mais sur quoi vais-je écrire si je ne sors pas ? #chut c’est une surprise !!!

Fifement vôtre,

AblaCarolyn