Enfin le retour du beau temps et le soleil permet d’envisager des activités un peu plus variées. J’ai définitivement laissé tomber l’idée d’être une reine de la nuit et je laisse ce plaisir à AblaCarolyn qui se débrouille très bien dans ce rôle. Pour ma part je vais me concentrer sur les activités diurnes. Ma santé mentale en dépend. Ma vie familiale aussi.

Acte 1 : l’essai Twizy

J’avais découvert Twizy en décembre 2010 à l’occasion de LeWeb et j’avais été séduite. À LeWeb 2011 je n’ai pas trouvé le temps de l’essayer. Quand je découvre des dizaines de Twizy à Cannes je me dis que c’est l’occasion où jamais. Je contacte Oriane qui me répond positivement pour un essai et hop, c’est parti, nous allons essayer Twizy sur la croisette !

Le principe de Twizy, voiture bi-place électrique est de proposer 2 sièges, l’un derrière l’autre. Je commence la balade en tant que passagère et oups, c’est un peu rude niveau suspension. Je suis cependant bien assise et le concept me fait délirer. Il n’y a vraiment pas trop de place et porter une robe est déconseillé à l’arrière mais pour le reste, je suis plutôt bien installée.

À mon tour de prendre le volant et mince, la voiture est allumée ou pas ? Effectivement l’absence de bruit de moteur est troublante et je ne sais pas trop où j’en suis. Suivant les conseils de ma charmante motesse, j’accélère et oh miracle, j’avance, sans un bruit ! Nerveuse, la petite voiture se débrouille bien dans la circulation cannoise et attire les regards. C’est vrai que ce véhicule interpelle tellement il est hors norme. Les freins sont un peu bizarres, la pédale est très dure mais ça freine bien. Si je suis bien installée j’ai toutefois un doute sur le confort des grands conducteurs mais personnellement, c’est la voiture idéale pour mes trajets citadins et conduire mon fils à l’école. Ok il n’y a que 2 places et quand on a 2 enfants ça peut être gênant. Chacun son tour !

Niveau équipement j’ai essayé le modèle avec des portes (qui se relèvent, des portes papillon, c’est la classe) mais sans vitre. Le modèle sans porte me semble quand même réservé à des pays où il ne pleut pas, ce qui n’est pas le cas de Cannes. Un toit ouvrant est disponible en option (génial à Cannes l’été). À l’intérieur c’est sommaire. Un bouton pour démarrer, un pour avancer et un pour reculer.. 2 vide-poches complètent l’ensemble. Il n’y a pas de coffre ou plutôt juste de quoi ranger un sac à main et la prise pour recharger la voiture se situe à l’avant. 3 heures de charge sur une prise normale et nous voilà parti pour 100 km ! Prix entrée de gamme : 6800 €

Verdict : j’en veux une !! Aux couleurs de BuzzdeCannes bien entendu.

Acte 2 : une partie de pétanque avec les membres du jury

À l’initiative de David Lisnard, chaque année les membres du jury du Festival du Film vont jouer à la pétanque sur les allées de à liberté. C’est le tournoi des célébrités.

Avec Stéphane notre photographe de talent qui œuvre pour BuzzdeCannes nous nous y rendons. Et là en toute simplicité on peut voir Jean-Paul Gauthier tirer et pointer, Nanni Moretti mettre la pâté à tout le monde tandis que Thierry Fremaut, le noeud pap en bataille ne laisse pas sa part aux chiens. Une partie remportée de main de maître par l’équipe de Nanni Moretti qui a surpris tout le monde sur ce coup-là.

Anecdote : alors que Thierry Fremaut fait son petit discours, Nanni Moretti, camescope à la main en profite pour filmer le jury et le public ! Public cordialement invité à suivre le tournoi dans les gradins mis à disposition.

A faire ce soir :

  • Allez voir 50 cent au VIP Room
  • Pharrel William au Gotha Club
  • Beach Party à la Terrazza Martini
  • Wut Party au 3.14 Hôtel avec Piu Piu, Manaré GLD

A faire vendredi :

  • L’aioli du Maire pour la presse au Suquet
  • Voir Cosmopolis de David Cronenberg (Ange Gardien si tu m’entends, je suis très très sage en ce moment !!)