Je vous l’ai déjà dit (et le nouvel Obs aussi) mais le Festival de Cannes, ce n’est pas QUE du cinéma. C’est aussi du glamour. Toujours. Et particulièrement sur le fameux tapis rouge qui épouse les marches du palais des festivals.

Alors pour cette 3ème interview, j’ai choisi de vous présenter un styliste qui n’a de cesse de porter aux nues l’apanage de la féminité en parant de mille feux des égéries comblées par ses créations dont le succès ne tient pas qu’à un fil : Christophe Guillarmé !

Si Christophe Guillarmé est bien un enfant du pays, c’est bien au-delà de la planète azuréenne qu’il a su s’exporter. Mais c’est, pendant le festival du film, à Cannes, dans son désormais traditionnel show-room investi par des créatures de rêve prêtes à en découdre avec cette fameuse montée des marches qu’il me reçoit entre 2 habillages et montage de chignons sans crêpage !

Christophe Guillarmé et AblaCarolyn

Christophe Guillarmé et AblaCarolyn

AblaCarolyn : Bonjour Christophe, pardon pour le retard et merci de me recevoir ! (oui parce que la Abla a quand même trouvé le moyen de venir le faire suer 1h avant la montée des marches hein !)

Christophe Guillarmé : Bonjour Carolyn ! C’est  vrai que l’on est en pleine effervescence mais c’est avec plaisir que je reçois Buzz de Cannes.

Abla : Quel est l’esprit de la femme « Chrisptohe Guillarmé » ?

Christophe : Elle est glamour bien entendu. Mais elle est aussi rock, libérée mais pas mièvre. Elle transpire la féminité. C’est une recherche absolue chez moi  ce désir de sublimer la femme.

_MG_2787

Abla : Tu reçois ici des personnalités qui s’apprêtent à monter les marches chaque jour de la dizaine. Quelles sont les bases de ces collaborations ?

Christophe : C’est essentiellement une complicité qui s’instaure entre elles et moi. Avec le soutien de mes partenaires, elles ont la possibilité d’être coiffées, maquillées, chaussées. Elles se sentent plus sûres d’elles lors des montées des marches. Les égéries, elles, s’exposent même sur papier grâce à ma collaboration avec Tecknikart et Renault ZE pendant toute la durée du festival.

Abla : Comment choisis-tu les tenues qu’elles vont porter ?

Christophe : Il y a bien entendu la morphologie mais ce qui est déterminant c’est le caractère et l’esprit de la femme qui va porter le vêtement. Elles ont bien entendu des préférences mais lorsque je leur propose mon choix, il s’avère qu’elles se rangent à mon avis.

Abla : Tu habilles déjà des personnalités mais quelle actrice rêverais-tu d’habiller ?

Christophe : Halle Berry. Elle représente pour moi la femme à la fois naturelle et sophistiquée. Je la trouve extrêmement talentueuse.

Abla : Quel est le moment le plus magique que tu as vécu pendant ce festival ?

Chrisophe Guillarmé : la présence de Sharon Stone. C’est toujours un plaisir de la voir ici !

Abla : Quelle est ta plus jolie anecdote sur un festival du film ?

Christophe : C’était en 2010. J’ai habillé Salomé Stevenin d’une robe en jersey strech et complètement rebrodée. Roschdy Zem l’a vue et l’a complimentée en lui disant qu’il l’a trouvait très fraîche dans sa robe blanche. Un an après, elle tournait avec lui dans « Omar, m’a tuer ». J’aime à penser que, peut-être, le choix de cette robe ce jour-là a été un facteur pour ce rôle.

Abla : Quelles sont tes palmes d’or de la mode ?

Christophe : J’aime beaucoup Azzedine Alaia et Emmanuel Ungaro pour ses mélanges de couleurs surtout ! Et surtout, j’ai une infinie amitié pour Jean-Paul Gauthier qui a été bienveillant avec moi à mes débuts. J’admire sa façon de communiquer.

_MG_2744

Abla : Si tu décrochais l’invit’ pour faire un défilé dans la ville de ton choix ?

Christophe : Sûrement Los Angeles. J’ai déjà eu la chance d’organiser un défilé à San Francisco. C’est un peu le rêve américain mais j’aime l’esprit californien de sa fashion week qui commence à s’imposer là-bas.

Abla : Pour buzz de Cannes, peux-tu nous dire quelles seront les grandes tendances de l’été 2014 ?

Christophe : Très certainement toujours l’esprit Mad Men qui perdure avec une féminité très affirmée. « Old Hollywood » à la Great Gatsby, tu vois ?

IMG_2822

Abla : Enfin, quelle est la prochaine étape pour toi après ce festival du film 2013 ?

Christophe : je vais me reposer un peu mais bien sûr ! Mais mon grand rendez-vous sera la Fashion Week de Paris pour la présentation de ma collection Printemps-été 2014 !

Abla : Merci Christophe d’avoir pris le temps de répondre à mes questions !

Christophe : Avec plaisir, à très bientôt !

Vous êtes fan du travail de Christophe Guillarmé ? Rejoignez-le sur sa page facebook ou suivez son actualité ici !

Quant à moi, je vous donne rendez-vous demain pour l’interview d’un acteur du film à la palme d’or « La vie d’Adèle » : Salim Kechiouche !

A demain

AblaCarolyn

Crédit photos : Thierry Obadia pour Studio Etrange