Cannes village mondial réputé pour son Festival de Cannes, certes mais Cannes c’est aussi et surtout une ville de congrès et ça ne rigole pas ! Tout cannois le sait, à force de croiser des types en costard cravate avec un badge autour du cou alors que la plupart des touristes sont en shorts et tongs, ça bosse dur au Palais. En ce moment a lieu un congrès pas tout à fait comme les autres, consacré aux Jeux Vidéos, il n’en est pas moins très sérieux. Ce nouveau congrès implanté dans notre belle ville de Cannes peut paraitre ludique, il l’est .. mais pas que. Je me suis glissée dans la peau d’une journaliste et munie de mon badge officiel, je suis allée voir de quoi il retournait.

IDEF

La conférence de bienvenue

C’est dans l’auditorium A que se déroule la conférence de bienvenue et c’est en anglais que nos hôtes nous font un discours de présentation. Et autant dire que les frenchies ont un sale problème d’accent, mais ça a son charme 🙂 On a le droit de regarder quelques films présentant les nouvelles tendances du jeu vidéo mais aussi les différents salons du jeu video à venir dont le célèbre GamesCom.

On apprend que l’âge moyen d’un joueur est de 34 ans ! (oui ce ne sont pas les ados boutonneux qui passent le plus de temps devant leur consonne, les adultes sont là aussi à taquiner de la manette) Et ces joueurs invétérés sont 1/4 à jouer au moins une fois par semaine. On est encore loin de l’addiction quoique … D’ailleurs bonne nouvelle, le joueur n’est plus seul puisqu’il est connecté aux autres joueurs via les réseaux sociaux et c’est bien la plus grosse révolution de ces dernières années. Les progrès à venir sont énormes et je vous assure que niveau fluidité et graphisme, on n’a encore rien vu.

Vient ensuite Alex Berger sur scène et qui nous retrace les grandes dates de l’évolution du jeu vidéo :

  • 1987 : l’arrivée de chaines TV privées et la fin du monopole de la RTBF. Le marketing apparait donc indispensable pour faire de l’audience et se démarquer.
  • 1996 : développement de la TV par satellite : plus de choix, plus d’intéractivité
  • 1998 : révolution du web est en marche, le monde est de plus en plus connecté
  • 1999 : le téléphone mobile commence à faire un carton, c’est un nouvel environnement pour le jeu qui, même sommaire à ses débuts, se retrouve dans nos poches
  •  2001 : Apple lance iTunes et créé un écosystème unique avec l’iPod
  • 2005 : NewsWeek (qui n’existe plus en version papier) prédit la révolution du jeu vidéo
  • 2010 : la révolution du jeu vidéo s’accélère

Et le secret de cette révolution est intimement lié à la bande passante tout simplement, qui est devenu enfin accessible (peut-être les plus anciens se souviennent des kits AOL où on achetait pour 3h d’internet par mois et il fallait en plus payer les communications téléphoniques !)

Ces nouveaux outils et technologiques ont changé notre vie, il faut éduquer l’audience à tout cela et continuer de raconter des histoires aux hommes car ils adorent cela. C’est aussi pour ça que les jeux vidéos ont tant de succès.

Et l’exposition ?

Une fois sortie de la salle où se déroulait la conférence de bienvenue, je boude les petits fours et la coupette de champagne et je me dirige dans le Palais où a lieu le nerf de la guerre. Tout le monde étant en train de se ruer sur le buffet, je me retrouve seule à déambuler dans l’immense Palais, transformé en salle de jeux vidéos géantes. Il y en a pour tous les goûts, toutes les consoles sont présentes y compris les très attendues PS4 et Xbox One !

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

 

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

Bon c’est pas tout mais moi, je n’ai pas le temps de jouer alors je vais retourner travailler 😀