La semaine dernière je me suis rendue au Think Blue Challenge organisé par Volkswagen à Saint-Paul de Vence, au Mas d’Artigny, dans un cadre de rêve, pour apprendre l’éco conduite et me mesurer aux autres participants. « L’important ce n’est pas d’aller vite mais d’aller loin » sera notre devise pour la matinée.

Le mas d'Artigny

Le mas d'Artigny

 

Après une introduction et quelques principes théoriques sur la manière d’économiser le carburant, voici les points qu’il faut retenir et que je vous encourage à respecter :

  • Choisissez un véhicule économe (j’ai tout faux avec ma voiture à l’aérodynamisme d’un pack de lait et qui a presque 10 ans)
  • Surgonflez légèrement les pneus et vérifiez votre pression tous les mois (là j’ai bon, j’ai les pneus gonflés à l’azote et je n’ai plus qu’à faire vérifier une fois par an)
  • Faites réaliser l’entretien de votre véhicule régulièrement, en particulier les filtres encrassés peuvent entrainer une surconsommation
  • Prévoyez et organisez vos déplacements pour éviter les heures de pointe
  • Enlevez les galeries et autres accessoires de ce type (et je vous rappelle que pour les skis, on met les spatules à l’arrière !)
  • Démarrez en douceur quand le moteur est froid
  • Conduisez en souplesse et anticipez pour éviter d’accélerer en arrivant sur un feu rouge ou un dos d’âne par exemple qui vous oblige à freiner
  • Privilégiez le rapport de vitesse supérieur et éviter de rouler à plus de 1800 / 2000 tours
  • Utilisez l’élan de votre véhicule, en descente par exemple évitez de freiner ou accélérer, choisissez le bon rapport
  • Coupez le moteur à l’arrêt et pour tout arrêt supérieur à 30 secondes (avec le système start & stop cela se fait tout seul et j’avoue que c’est génial mais là encore ma vieille voiture n’en est pas équipée)

Suite à ces quelques conseils, nous enfilons nos combinaisons et, avec Remy et Romain, nous prenons place dans notre Golf flambant neuve. Toutes les voitures sont étalonnées et nous partons donc à égalité avec les autres en ce qui concerne le plein d’essence, la pression des pneus et même la clim qu’on nous oblige à mettre sur vitesse 1.

On pose tous pour la photo individuelle qu'on nous donne à la fin

 

Notre Golf à 22 000 euros

Nous allons conduire chacun notre tour et nous ne sommes donc pas en concurrence avec les autres étant donné que nous n’avons pas le même trajet. Pendant que Remy a droit à toute la montée, j’ai droit à toute la descente 😉 Pas d’accident à déplorer, j’ai évité le camion qui faisait les travaux avec brio pendant que Remy épargnait une jante sur un trottoir. Notre accompagnateur, Victor, est branché en permanence à la voiture au moyen d’un ordinateur qui lui donne notre consommation en temps réel. Malgré notre insistance et la promesse d’une liasse de billet, il n’a rien voulu dire, il n’a pas droit de nous aider. Dommage, cela causera notre défaite, n’est-ce-pas Victor ! Nous aurons droit ensuite à une démonstration de sa part et nous indiquera nos erreurs successives.

Notre devise de la journée !

Nous rentrons ensuite grignoter quelques canapés et petits fours, faisons une photo souvenir au moyen d’une borne qui va publier directement sur Facebook et nous avons enfin droit au debriefing. On nous remet notre diplôme, nos goodies et je repars avec mon diplôme d’éco conduite avec une consommation de 3,91 litres / 100 km.

En résumé, une matinée très sympa, dans un superbe cadre où j’ai appris pas mal de petits trucs à mettre en pratique au quotidien pour tenter d’économiser un peu de carburant. A voir si cela va me permettre de passer sous la consommation de 10 litres / 100 km que je fais actuellement avec ma vieille voiture, ce n’est pas gagné mais on va essayer ! Sinon, je veux bien la même voiture que pour le Challenge, hein 😀

Think Blue Challenge