Comme chaque année, c’est avec une pointe d’émotion que j’écris ma dernière chronique sur le festival du film. Si, sur le tapis rouge les stars du Cinéma nous ont fait rêver, cette année encore, ce sont bien les concerts qui nous auront fait vibrer toute cette dizaine et toutes les nuits sur la Croisette. La palme d’Or vient d’être attribuée à Abdellatif Kechiche pour « La vie d’Adèle » et déjà, les plus téméraires se pressent pour fêter ces derniers instants de magie … Epuisée par cette dizaine, c’est en douceur que je passe ma dernière journée de festival…

Retour sur une journée où le soleil s’est pointé pour cette dernière de festival !

Couchée tard (ou tôt), je ne sais plus bien, j’avais sérieusement besoin de zenitude ! J’ai donc commencé par la dernière pool party où Frédérique Bel butinait de la platine pendant que ses friends se régalaient autour du barbecue près de la piscine sur le toit du 3.14 Cannes.

photo piquée sur le twitter du 3.14 car trop belle hein !

photo piquée sur le twitter du 3.14 car trop belle hein !

Dernier cocktail à l’observatoire SmaltoHarvey Ambomo distillait son dernier set pendant que je regardais, avec nostalgie, les marches du Palais habillées du fameux tapis rouge pour quelques heures encore…

Harvey à l'Obestarvatoire Smalto

Harvey à l’Obestarvatoire Smalto

Et puis, pendant que la cérémonie de Clôture se terminait et que les convives se dirigeaient vers la plage du Majestic (pour les plus fervents pour la plage Magnum), moi je visitais l’envers du décor dans les salles de presse du Palais quelques mètres plus bas.

Un festival ça donne faim ! Je me suis donc rendue dans THE restaurant to eat au bas du Suquet Chez Vincent & Nicolas où je rencontrais encore quelques festivaliers affamés comme moi.

Bref, j’ai croisé Kyan Khojandi.

Hamburger chez Vincent & Nicolas

Hamburger chez Vincent & Nicolas

Et puis après, c’est avec vous que j’avais envie de finir ce festival. Avec vous, qui m’avez fait vivre un festival de soirées. Avec vous, qui m’avez fait vivre un festival de cinéma. Avec vous, qui m’avez fait vivre un festival de rencontres. Avec vous, qui avez vécu avec moi ce festival. Et enfin, avec vous tous qui avez suivi ici MON Festival !

Alors, j’ai eu envie de rentrer et de vous écrire : MERCI à tous et particulièrement à :

(à partir de là, vous pouvez sauter toutes les lignes qui ne vous concernent pas sinon ça va être aussi chiant qu’une cérémonie de clôture #copyright2012)

Les Etablissements éphémères :

–          Sam Bobino, Mathias Colomba et mon très cher Alban ainsi que le CM (je peux le ou la voir, l’an prochain ?) de la Terrazza Martini. Pour la programmation dont Woodkid et Lilly Wood and the Prick mais surtout pour l’accueil (et aussi pour les tournées de macarons).

–          Toute l’équipe de la Villa Schweppes et particulièrement le CM ! Merci pour ce festival de surprises, de concerts et puis merci pour le petit article sur nos looks de début de festival.

–          Marine pour le Carré Bleu de Grey Goose. Pour les petits mails de programmation et les jolies surprises dont « The Shoes » le dernier soir.

–          Marion pour la plage Magnum – le Baron. Pour avoir accueilli en impro mon interview de Salim Kechiouche et aussi pour toutes les soirées de fin de film qui ont eu lieu ici.

–          David du 3.14 Cannes. Car même à 23h, il arrive toujours à trouver une place pour 30 personnes affamées avec le sourire J

–          Elisabeth du Nikki Club. Pour sa disponibilité et son accueil même tard alors que je ne suis pas forcément une fidèle du « je danse jusqu’à 5h du matin tous les soirs ».

–          Laurent du Silencio. Ben au final, moi j’aime bien le Silencio très tôt !

–          Olivier du Club le 7 qui accueilli le club La Baronne est qui est resté toujours dispo au tel malgré mon absence (remarquée ?)

 – à Sergio et Philippe de l’Observatoire Smalto pour l’interview de Jennifer Blanc-Biehn et pour la vue imprenable

– à Uncle Jim de la Terrasse CHIC pour son accueil souriant comme toujours !

Mes compagnons de Festival et mes jolies rencontres :

–          à Aurélie Candaux, ma rencontre du festival ! ! Quelle joie de pouvoir réaliser le rêve d’une montée des marches pour cette actrice si bien connue des Suisses !

–          à Eric Kara, mon indispensable pour toutes les soirées du festival et aussi les dîners devenus essentiels à 4h du mat ! Et puis pour m’avoir permise l’interview de Salim Kechiouche, pour la vie d’Adèle. Tu veux pas tourner à Cannes plutôt qu’au Canada ou à Paris ?

–          à Scotty Ferguson, mon compère de festival, l’homme le plus photographié de la Croisette, bientôt sur les écrans sans aucun doute !

–          à Alban Ferrand, mon photographe discret mais efficace. Chaque jour, il a réussi à me surprendre un peu plus !

–          à Attila, d’avoir subi mon anglais déplorable toutes les nuits durant et ce sans jamais perdre le sourire !

–          à Alban, photographe sur le toit du Palais mais aussi dans les soirées et à toute sa charmante équipe d’Abaca. Rencontré le 2ème ou 3ème jour (je sais plus) : après on ne s’est plus quitté !

–          à Maxime Barbier, fondateur de mon site fétiche Minute Buzz. Quelle énergie ! Un plaisir de faire cette première partie de festival avec toi !

–          à Thomas Hardy : LA figure de la nuit parisienne !!! Toujours un plaisir de passer les fins de soirées ensemble et même sous la pluie !

–          à Nadia de la fée Corsetée. Sans elle, jamais autant de flashs ne se seraient déclenchés !!!

–          à Thierry Obadia, mon photographe interview. Cool, non faire un acteur « Palme d’Or » au milieu des glaces ?

–          à Gregory Ferrié, faiseur de surprises ! Mais j’adore ces gloss reçus en plein milieu de la Croisette !

–          à Laura et Laurie, les inséparables et fraîches ! Ce fut trop court mais quels bons moments !

–          à Paul, mon ostéo préféré.  Mais comment fait-il pour avoir de meilleurs plans que moi ?

–          à Nicolas, lui c’est normal ça fait plus de 10 ans qu’il le fait

–          à Greg, comment fait-il pour être aussi zen ?

–          à Judith, j’ai pas oublié un sac chez toi ?

–          à Gary, pour la soirée au Cannet (entre autres)

–          à Edouard et Ludivine : les übers-kiffeurs de soirées 🙂

–          à Frédéric et Aurélien d’AD Limousine

–          à Quentin, le journaliste qu’il m’a fallu tweeter pendant un an avant de pouvoir le croiser sur le festival !

–          à Thierry de Nunettes.

–          A Maureen

–          A Sébastien pour la rencontre avec Jennifer Blanc-Biehn

–          A Boris, de m’avoir soutenu pendant tout le festival et qui sera là toute l’année !

Mes piliers toute l’année :

–          A Marie  mon binôme sur Buzz de Cannes même si cette année notre complicité n’a pu être immortalisée sur les marches…

–          à Camille, mon binôme chez Ze Agence, femme de l’ombre mais indispensable dans les moments les plus cruciaux

–          à Sophie, mon amie de toujours : sans elle, je n’aurais sans doute pas pu faire tous ces allers-retours !

–          à Virginie et Marco, avec qui je réalise des soirées le reste de l’année. Je ne vous ai malheureusement pas croisés mais j’espère bien vous voir pour la prochaine PARTY d’Abla et Virginie 🙂

Et enfin à vous  tous qui m’avez suivi ici et sur Facebook, Twitter et Linked In 

Alors comme l’an dernier, c’est en musique que je vous dis : voilà c’est finiiiii ! Mais cette année c’est comme ça que je souhaitais vous laisser car ce 66ème festival fut pour moi… HAPPY !

Si pour vous, c’est dur de clore cette page de rêve, dès mercredi je vous fait revivre encore un peu la magie de ce Festival de Cannes à travers une série d’interviews réalisées pendant la dizaine auprès de réalisateurs, acteurs et actrices, créateurs, producteurs, Djs…

A bientôt, vous me manquez déjà !

AblaCarolyn